TRIATHLON PORT LA NOUVELLE : site officiel du club de triathlon de Port-la-Nouvelle - clubeo

Courir en musique, c’est fini !

17 mars 2016 - 07:49

La FFA interdit la musique en course !

Ce qui jusqu’alors n’était qu’une rumeur est désormais officiel. La FFA vient d’inscrire à son règlement l’interdiction de courir en musique sur les courses hors stade. Explications.

Souvenez-vous, c’était il y a un an déjà, des rumeurs circulaient alors concernant la possibilité d’interdire la musique sur les compétitions de course à pied hors stade. A l’époque, l’hypothèse formulée par la FFA suscitait aussitôt une levée de boucliers au sein de la communauté running.

On se souvient d’ailleurs qu’à cette même période, nous avions contacté le service juridique de la FFA qui nous avait alors indiqué « qu’aucune modification du règlement n’était prévue dans ce sens ».

Une actualité en chassant une autre, l’indignation collective laissait alors rapidement place à l’oubli. Au point que très vite, on imaginait cette mesure impopulaire enterrée.

L’histoire aurait pu en rester là, d’ailleurs c’est très certainement ce que beaucoup de coureurs pensaient jusqu’à aujourd’hui. Mais voilà, en épluchant les règlements FFA 2016 applicables depuis le 1ernovembre 2015 on peut lire ceci :

Le Règlement Sportif de la FFA n’autorise pas les aides apportées aux athlètes en compétition, que ce soit par utilisation de certains matériels (règle F144.2 (b), prohibant radio, lecteur de cassette ou cd, téléphone portable ou équipement similaire), ou en ayant recours à un ou des accompagnateurs. Les podomètres ou GPS ne sont pas considérés comme une aide.

Cette fois le doute n’est plus permis, prendre le départ d’une épreuve organisée sous l’égide de la FFA avec des écouteurs vissés sur les oreilles est bel et bien interdit par la réglementation des courses hors stade 2015/2016.

Mais en pratique, comment la FFA va-t-elle pouvoir faire respecter ce nouveau règlement modifié en catimini ? En disqualifiant tous les contrevenants ? Ce sont plus surement les «coureurs élite» qui devraient faire les frais de ce nouveau règlement. On pense notamment aux traileurs qui pour se changer un peu les idées prennent souvent plaisir à courir en musique.

Quoi qu’il en soit, certains organisateurs semblent prendre les devants, annonçant de possibles disqualifications en cas de podium pour les coureurs mélomanes. Un règlement deux poids deux mesures qui n’a pas fini d’animer les discussions au sein des pelotons.

Article : Sébastien Réby Site : http://www.globe-runners.fr 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 8 Triathlètes
  • 6 Supporters